La danse des contraintes

Les contraintes ont habituellement ce coté matériel, non-négociable, qui nous leur font attribuer une qualité émotionnelle.  Les négliger revient à exprimer un vain désaccord, un aveu d’impuissance.

Justement la réalité est faite d’accords, à la différence de l’imagination où rien ne nous empêche d’imaginer des nuages en musique et des roches en melon.

S’intéresser à des réalités fondamentales revient techniquement à trouver leurs accords.

La vitesse «c» constitue un de ces accords, absolument nécessaire comme référence, comme point de comparaison de tout ce qui existe dans l’univers physique. Sans référence commune, on serait incapable d’attribuer une taille ou une durée à quoi que ce soit.  Aussi simple que ça.

TetraRelationUn autre accord est le mouvement circulaire, le spin.  Dès qu’une particule possède une inertie, même minime, son spin est de 1/2. Les quarks et les neutrinos, à plus forte raison toutes les particules composites stables, protons, neutrons, électrons (dont les composants sont si fortement liés que leur énergie de liaison est plus élevée que leur valeur énergétique de masse) et autres mésons, ont le spin 1/2 comme caractéristique.

Dans toutes les modélisations physiques de spin, la synchronisation de deux particules opposées ne peut se faire que si elles tournent opposées. C’est ce que nous avons au départ, sans inertie.  Si l’inertie apparaît quand les deux tournent dans le même sens, il nous faut trouver un moyen de les synchroniser en les faisant tourner dans le même sens. Le spin 1/2 fait parie de la solution.

Ruban de MoebiusSachant que le ruban de Moebius est une excellente représentation du spin 1/2, il ne nous reste qu’a trouver une façon de modéliser avec cette contrainte….

Avec un spin 1/2, les deux particules peuvent rester synchronisées, conserver leur sens de rotation initial opposé et pourtant paraître tourner dans le même sens.

De là, elles peuvent acquérir de l’énergie, de la masse, sans changer de vitesse apparente, qui demeure toujours «c», dans un cycle, mais en ajustant l’espace et le temps à leur nouvelle réalité énergétique qui peut tourner sur jusqu’à 3 plans supplémentaires, à l’intérieur d’un cycle.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s