L’oeuf

Même s’il ne reste plus beaucoup de doutes quant à la validité du principe de la théore duonique, l’organisation en est encore déficiente d’une part parce ce que je ne réussis pas à proposer un modèle visuel dynamique fonctionnel et surtout parce que même si on explique en bonne partie l’apparition de la masse, on n’est pas encore capable de la faire disparaître en suivant la même logique.

Comme lorsque l’on fait cuire un oeuf : on ne peut pas retourner en arrière.

Gyroscopie2Une fois qu’un plan est mis en rotation, les deux duons se synchronisent dans le même sens et la masse apparaît. Le problème est que si on arrête la rotation de l’ensemble, les deux duons restent synchronisés dans le même sens et que si on fait tourner l’ensemble en sens inverse, les deux duons vont aussi changer de sens.  On ne peut pas revenir au mode initial, de deux duons coordonnés en sens inverse et sans inertie.

Il n’y aurait aucun moyen de revenir en arrière sans briser toutes les relations… on aime à penser qu’il en soit ainsi car c’est ce que l’on connaît et observe à propos de la matière : pas moyen de faire disparaître la masse à moins de la transformer en énergie, qu’elle soit masse de matière ou masse d’antimatière.

Ce que j’aimerais est qu’il soit possible de neutraliser la masse dans un état intermédiaire, qu’il soit possible de la compenser un moment…

En visant la lune, on peut éventuellement atteindre les nuages.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s